Tags

, , , , , ,

Image © Lara Kantardjian. Words © François René | All rights reserved

Chantiers navals

J’arrache des écailles de complaisance
De ta carapace d’indifférence.
Les échardes de ton écorce
Blessent mes mains à force
De caresses.

Je montre l’autre pour mieux me voir moi,
Mais tu détournes ton visage pour éviter mon choix.

Etions- nous faits pour nous nuire?
Prédestinés à nous détruire!

Epaves échouées aux rives de dunes.
Vaisseaux chahutés aux houles de lunes.
Solitaires radeaux aux quilles souillées.
Baleines à bosses muettes et mouillées.

Tu regardes l’autre pour mieux te voir toi,
Mais je détourne mes yeux, par dépit je crois.

Le vent crut bon de nous rapprocher un temps.
Nous sommes tombés avec lui, désarmés.

Notre souffle tarit aux sècheresses de nos désirs larvés
N’évente plus autant ou moins longtemps
Nos penchants opposés…

Copyright © François René
20.02.2012

Shipyards

I tear the scales of convenience
in your shell of indifference.
Splinters of your bark
hurt my hands to force
caresses.

I show the other to better see me,
but you hide your face to avoid my choice.

Were we made to harm us?
Predestined to destroy us!

Wreck beached on the banks of dunes.
Vessels to swell heckled moons.
Solitary rafts skittles soiled.
Humpback whales wet and silent.

You look at the other better to see you,
but I will hide my eyes, out of spite I think.

The wind we saw fit to bring a time.
We fell in with him, disarmed.

Our breath to drought dries up our tears desires
Do as much or more fanning shorter
Our opposed inclinations…

Copyright © François René
20.02.2012